projet citoyen alternatif Saint-Denis

Le projet alternatif citoyen en 11 points : déplacer la nouvelle sortie de l’A86 (2/11)

Face au projet dangereux de la Dirif, les citoyens proposent un projet alternatif, qui améliore la qualité des vie des Dyonisien.ne.s.

Pleyel à venir propose de déplacer la nouvelle sortie A86 extérieure de l’autre côté des voies ferrées. Elle arriverait ainsi sur la rue Camille Moke au lieu de la rue de la Révolte. 

Rue camille Moke, Saint-Denis
La rue camille Moke, à Saint-Denis, est bordée d’espaces vides.

Pourquoi ? 

-> parce que la pollution qu’elle engendre est à plus de 300 mètres des lieux de vie donc quasiment sans impact pour la santé humaine.

-> parce qu’on peut le faire immédiatement et que ça coûte moins cher que le projet actuel.

-> Parce que c’est le seul moyen pour permettre de faire passer les mobilités douces de Paris/Pleyel vers Porte de Paris de manière qualitative et sécurisée.

Comment fait-on ?

-> on dimensionne correctement la rue Camille Moke pour permettre d’éviter les remontées de file sur l’A86.

-> on pose la nouvelle bretelle sur le talus autoroutier pré-existant.

-> on réaménage le tracé de l’A86 et l’entrée de l’échangeur cornillon (actuellement saturée aux heures de pointe). 

Ce que ça coûte : 

-> le tracé de la collectrice sur l’A86 extérieure pour réduire la vitesse, protéger les mouvements d’entrée et sortie (déjà financé par la proposition précédente). 

-> la reprise du tracé de la bretelle d’entrée extérieure au niveau du stade de France (sur l’échangeur cornillon). 

Ce que l’on gagne :

-> une meilleure desserte du quartier de la Plaine et donc une meilleure desserte des entreprises ; 

-> une mise en service plus rapide ; 

-> des coûts de travaux en moins au niveau de l’ouvrage d’art prévu au projet sur la route de la révolte ; 

-> une meilleure répartition des flux sur le territoire ; 

-> un carrefour bd libération/ route de la Révolte moins chargé, donc plus urbain dans sa taille comme dans son encombrement ; 

-> plus de sécurité pour les déplacements des enfants de la cité Meissonnier vers le groupe scolaire Anatole France ; 

-> moins de nuisances de chantiers proches des habitations ; 

-> moins de pollution pour le quartier Pleyel ; 

-> un désenclavement des quartiers de Pleyel et de « l’industrie » (rue Calon…) ; 

-> diminution des frais de santé publique sur le secteur et donc de charge sociale pour l’Etat.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’en pensez-vous ? Laissez-nous un petit commentaire !

La suite du projet citoyen … demain !

 

(2 commentaires)

  1. Chapeau-bas pour toutes ces propositions pleines de bon sens.

    Espérons que vous – que nous serons entendus !!!

    On vous suit !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s